PORTRAIT

Ernst Baart,une histoire en 6 chapitres

Le hockey dans le sang

Philippe Demaret

PORTRAIT

Ernst Baart,une histoire en 6 chapitres

Qui ne connaît pas ce rire sardonique qui parcourt les allées de clubs de hockey. Ernst Baart est ce passionné de hockey qui a un peu tout fait dans sa vie de passionné de notre sport.

« J’ai joué à un certain niveau avant de me rendre compte que sans entraînement – je n’aimais pas ça -, je ne passerais pas plus haut que les Scolaires nationaux. » Ayant passé sa jeunesse au Dragons, il déménageait à Sint Job, à un jet de stick de l’Antwerp alors que son fils Jeroen avait 7 ans. Il devenait responsable des jeunes, secrétaire, puis vice-président du club. « J’ai occupé toutes les fonctions possibles avant de me retirer du tophockey lorsque mes enfants sont entrés en équipe première. »


Passionné de médias, il reprenait l’idée de Renaud Hermal qui avait dû arrêter son Hockey-Hebdo.com et fondait le site Be-Hockey.Com ; avec succès. Il changeait plus tard de format en ouvrant la voie éditorialiste du ‘columnist’, puis finalement, depuis un an, celle du podcast au travers de ‘Studio Hockey’. Ce Néerlandais est papa de trois enfants, issus d’une mère belge ; ce qui donnait à Jeroen, Liselotte et Sander la double nationalité. Sander fut champion d’Europe U16 avec la Belgique ; il ne fut pas repris en U18 et se faisait avaler par le hockey néerlandais, avec le succès que l’on sait. Ernst fut donc un grand voyageur, suivant son champion sur les routes des Pays-Bas et du monde entier. De quoi alimenter sa culture internationale du hockey.

Jeroen Baart

L’aîné des Baart a évolué en U21 avec la Belgique, occupé brillamment un poste d’attaquant avec l’Antwerp. Puis il jouait 5 mois en Australie, un an avec le Servette de Genève, puis émigrait au Push Breda avant de faire du hockey son métier. Il fut responsable de l’école des jeunes de l’Antwerp, T1 de son équipe première, puis coach au Victory. En équipe nationale belge de jeunes, il a travaillé avec tous les niveaux, dirigeant les U21 depuis 4 ans.

Liselotte Baart

La jumelle de Sander est entrée en première à l’âge de 15 ans, y restant 8 saisons et décrochant deux titres de championne de Belgique ; elle participait à 3 Coupes d’Europe. 

Sander Baart

Le petit Sander décrochait le titre de champion d’Europe en 2004 à Bristol, avec la fameuse génération des ’88. Il n’était pas repris en U18 (trop petit ?) et se faisait happer par les Oranje. En 2007, il décrochait sa première cape en équipe des Pays-Bas – il en compte plus de 180 – et se paraît de l’Argent aux JO de Londres, de l’Or à la Coupe du Monde, deux fois l’Or et un fois le Bronze à l’Euro, une médaille de chaque métal à l’EHL, de 3 titres de champion de Pays-Bas avec Oranje Zwart et d’un titre en Belgique avec l’Antwerp.